Articles

Affichage des articles du octobre, 2011

Travaillons à la fin des Presidents- messies pour changer la politique

Dans notre pays, l’élection présidentielle est présentée comme la rencontre d'un homme et son peuple. Une disposition de la loi électorale ne dit-elle pas que pour l’élection du Président de la République : « la déclaration des candidatures est faite à titre personnel…».
Cette conception de choix des dirigeants est liée à une vision de l’institution présidentielle et à une culture du pouvoir. Ce choix se traduit dans les faits par un affaiblissement de l’intérêt général qui cède devant des formes détournées de pouvoir personnel et de promotion d’intérêts personnels (isolés ou juxtaposés).
Le régime présidentialiste offre à la personne élue les moyens institutionnels de domination absolue sur l'Etat et d’instrumentalisation de tous les contre-pouvoirs institutionnels et non-institutionnels. L’institution présidentielle est politiquement et socialement perçue comme le seul dépositaire du pouvoir d’État.
Toute l’organisation administrative, l'appareil judiciaire, les forces arm…