Un regard rétrospectif pour ne jamais oublier le passé[1]


Le Soudan français, qui était l’appellation du Mali actuel, est une colonie constituée par la France à partir des anciens Etats du Kénédugu de Babemba Traoré, d'Ahmadou Cheick Oumar Tall de Ségou, et de Samory Touré, contre lesquels les troupes commandées par Joseph Gallieni, Gustave Borgnis-Desbordes puis Louis Archinard menèrent plusieurs expéditions guerrières, jusqu'en 1890. 
Le décret du 18 août 1890 transforme l'extension territoriale du Sénégal, à l’époque, désignée sous le nom de Haut-Fleuve en une entité́ administrative qui prend le nom de Soudan français, avec Kayes comme capitale. A la tête de la nouvelle colonie un Commandant supérieur a été nommé. Il détient les pouvoirs administratifs et financiers mais relève toutefois encore du Gouverneur du Sénégal, sans l'adhésion duquel il ne peut engager aucune action politique. 
Le décret du 27 août 1892 fait du Soudan français une colonie pleinement autonome qui est alors placée sous l'autorité́ d'un gouverneur avec tous les pouvoirs civils et militaires. Le 10 septembre 1892, Louis Archinard devient le premier gouverneur du Soudan. 
La colonie prend successivement les noms de Territoire du Haut-Sénégal et Moyen Niger(1898-1902), de Territoire de la Sénégambie et du Niger(1902), de Haut-Sénégal et Niger(1904) et enfin de Soudan français en 1920. Colonie française jusqu'en 1946, territoire d'outre-mer de 1946 à 1958, le Soudan français devient une république autonome le 24 novembre 1958, puis accède à l'indépendance le 22 septembre 1960, sous le nom de République du Mali
Bon anniversaire à celles et à ceux qui fête le Mali est indépendant

[1]Source : Ministère des colonies, services géographiquesdu Soudan Français (1875-1911) Archives National d’outre-mer (ANOM)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La mauvaise gouvernance est la cause première de l’insécurité généralisée et persisante dans les pays du Sahel

Discours de Monsieur Bakara DIALLO à son installation comme premier gouverneur de la Région de Gao[1] en 1961

Pourquoi et comment le Mali doit être régionalisé