Il faut sauver le Mali

Après quatre (4) coups d’Etat et cinq (5) rebellions armées, sans oublier l’absence de l’Etat sur près de 2/3 du territoire national contrôlés par des milices et autres bandes armées, c’est simplement un manque de respect que de parler de conquête de pouvoirs, c’est à dire d’élections, avant d’écouter les maliennes et les maliens de tous les territoires sur les modèles d’Etat, de démocratie, de développement économique et de société qu’ils souhaitent, même si cela doit prendre 2 ans. Quand allons nous tirer les leçons de 2013 et de 2018 ?

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Je plaide pour une Constitution qui institue une 4ème République

Entre le Mali contemporain et l’Etat décentralisé, c’est une longue histoire de promesses non encore tenues

Une seule identité, une seule langue et un seul territoire, ce n’est pas malien